+33 810 00 10 50

Prix d’un appel local

L’environnement un enjeu pour le secteur du transport

L’environnement un enjeu pour le secteur du transport de personnes

Aujourd’hui, l’environnement est un enjeu majeur pour le secteur du transport de personne. En France 31% des émissions de gaz à effet de serre proviennent des transports. « En octobre 2013, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé la pollution de l’air extérieur et les particules de l’air extérieur comme cancérigènes pour l’homme. » source ADEME (agence de la transition écologique).

impact environnementaux du transport

Le CO2

Exprimé en gaz à effet de serre (GES), le CO2 est responsable du réchauffement climatique. Afin de diminuer ces émissions, la France a adopté la stratégie nationale bas-Carbonne qui vise à développer des véhicules à faibles émissions.

Des objectifs de zones à faibles émissions* ont été mis en place dans les agglomérations les plus polluantes. Les collectivités peuvent ainsi limiter la circulation des véhicules les plus polluants. Depuis 2016, le CRIT’AIR est une vignette de qualité de l’air (obligatoire) à coller sur le pare-brise du véhicule qui indique sa classe environnementale. Elle permet aux véhicules de circuler :

  • Dans les zones à faibles émissions décrétées sur certains territoires (Grenoble, Lyon et les communes aux alentours, Paris et une partie de la métropole du grand Paris).
  • Lors de la circulation différenciée instauré durant certains pics de pollution.

panneaux CO2 émissions de gaz à effet serre

Depuis 2013, les entreprises du transport de personnes sont tenues d’informer leurs clients des émissions de CO2 liées à leurs trajets.

­Les voitures électriques

Ces voitures se démocratisent de plus en plus et devraient atteindre 13,4% des ventes en 2030. Elles rejettent 2 à 6 fois moins d’émissions de CO2 par rapport à une voiture à essence et sont plus silencieuses (56 décibels). Aujourd’hui, les clients ont de plus en plus d’exigences auprès de leurs transporteurs quant à l’environnement et sont en demandes actives de transport green. Avoir une flotte de VTC électrique à 100% ou mettre en place des moyens pour y parvenir sera un plus pour la RSE de votre entreprise. Par exemple, de nombreux appels d’offres sont passés auprès d’entreprises VTC utilisant des flottes de véhicules électriques.

En plus d’agir pour l’environnement, changer votre flotte de véhicules pourrait vous permettre de gagner de nouveaux marchés !

Avoir une flotte de VTC électrique à 100% ou mettre en place des moyens pour y parvenir sera un plus pour la RSE de votre entreprise.

Dès aujourd’hui, de nombreux appels d’offres incluent des clauses liées au RSE des entreprises VTC, dont l’utilisation des flottes de véhicules électriques. Le développement des infrastructures de recharge électrique fait partie intégrante d’actions prioritaires concernant le développement des véhicules à faible émissions. Plus de 29 000 zones de recharge ouvertes au public.

bornes de recharge véhicules électriques

Les astuces en lien avec l’environnement sur WAY-Plan :

Sur le logiciel WAY-Plan, différentes astuces sont disponibles dans le but d’améliorer vos actions face à l’environnement. WAY-Plan a été conçu pour faciliter l’application de cette réglementation spécifique au transport de personnes.

1. La facture :  Une norme du ministère de l’écologie est entrée en vigueur depuis le 1er Octobre 2013. Il impose aux entreprises de transport de personnes et VTC de posséder un dispositif d’informations indiquant la quantité de CO2 émise par une prestation de transport.

Comment se calcule les émissions de CO2 affichés par le Logiciel WAY-Plan ? 

  • Sur la fiche de vos véhicules, noter le taux des émissions de CO2 dans le champ prévu à cet effet.
  • Sur chaque mission le chauffeur renseigne son kilométrage : à l’arrivée, sur le lieu de prise en charge et sur le lieu de dépose passagers.
  • Pour chaque transport de personnes, sur la facture, une case émission de CO2 se complètera automatiquement en fonction des kilomètres effectués.

Retrouvez plus d’informations ICI

2. La géolocalisation : Visualimo propose un outil de traçabilité qui permet de minimiser les effets négatifs que les courses ont sur l’environnement. Ainsi , vous pourrez optimiser le temps de trajet à vide de vos chauffeurs en planifiant, par exemple, le chauffeur le plus proche d’une course de dernière minute en fonction de sa localisation en temps réel, de celle du passager et de l’endroit de dépose.

Retrouvez plus d’informations ICI

3. Le planning Visualimo : Le planning vous offre également la possibilité de visualiser plus rapidement le lieu de la mission. Cela vous permettra de vérifier la cohérence des missions distribuées selon les lieux de prise et de dépose entre deux missions.

En bref 

Le secteur des transports incluant le transport de personnes est responsable de la majorité des émissions de CO2 en France, l’urgence climatique actuelle pousse de plus en plus d’acteurs à changer leurs comportements.

Pour se faire :

  • Aide au renouvellement des flottes avec l’achat de nouveaux véhicules VTC moins polluants,
  • Développer les formations pour les chauffeurs VTC à l’éco-conduite
  • Optimisation des trajets (géolocalisation des chauffeurs sur Visualimo)

Pour retrouver plus de détails sur les émissions de CO2 renseignées sur les factures VTC de WAY-Plan cliquez-ici.

Sources : 

*La loi d’orientation des mobilités | Ministère de la Transition écologique (ecologie.gouv.fr)

20194_bilan_Plan-Action-Climat-litteraire-5.pdf (ecologie.gouv.fr)

Crit’Air | Ministère de la Transition écologique (ecologie.gouv.fr)

Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) | Ministère de la Transition écologique (ecologie.gouv.fr)

Impacts des transports sur l’environnement – Ademe

L’impact des transports sur l’environnement (ekwateur.fr)

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn